Démarche partagée RSE en Pays de la Loire en partenariat avec Audencia Nantes
Header

cfdt

La CFDT participe au fonds d’investissement Pays de la Loire Croissance, récemment lancé en Pays de la Loire afin de soutenir la croissance des PME.

Selon Jacques Bordron, de l’Union régionale de la CFDT, il s’agit d’un « virage » pour la CFDT, dont les fonds étaient traditionnellement plutôt versés sur « des placements éthiques et solidaires ». Mais après un débat « au niveau national », un « nouveau choix a été fait à la CFDT : avoir une gestion active de [leurs] fonds, pour soutenir notamment les entreprises qui correspondent à [leurs] critères environnementaux, sociaux et de gouvernance ».

Ce fonds accorde en effet une attention toute particulière aux projets de développement portés par des PME qui sont engagées dans une démarche de responsabilité sociétale, facteur avéré de performance.

Retrouvez l’article dans son intégralité en cliquant ici.

CEAS Vendée

A La Roche-sur-Yon, le Centre d’études et d’action sociale (CEAS) de Vendée multiplie ses soutiens aux porteurs de projets d’économie sociale et solidaire (ESS).

Parmi les projets soutenus par le CEAS, l’association Label ESS 85, vole de ses propres ailes depuis octobre 2014. Groupe d’acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), cette association rassemble aujourd’hui une quarantaine d’acteurs vendéens désireux de promouvoir l’ESS auprès d’une pluralité de structures différentes : collectivités, entreprises, centres de formation.

Cela s’ajoute aux autres actions soutenues par le CEAS 85, telles que les formations aux métiers des secteurs social et médico-social par exemple.

Retrouvez l’intégralité de l’article en cliquant ici

Consultez le site du CEAS de Vendée en cliquant ici

meeting proiezione

« The Conversation » consacre un article aux recherches menées avec le soutien de la Région Pays de la Loire à propos des compétences « pour la RSE », c’est-à-dire des compétences que les entreprises, notamment les PME et TPE, doivent développer afin de définir et de mettre en œuvre une démarche RSE.

Ces recherches, réalisées notamment sur la base d’entretiens menés avec des dirigeants de PME et de TPE ligériennes, ont permis de construire un référentiel de compétences nécessaires au développement d’une démarche RSE, dont la pertinence a ensuite été évaluée par un questionnaire soumis à environ 150 dirigeants ou représentants d’entreprises du territoire.

Pour rappel, le colloque « COMP-RSE » relatif à cette thématique se tiendra à Nantes le 21 octobre 2015.

Pour retrouver l’intégralité de l’article, cliquez ici

Pour retrouver notre article sur le colloque COMP-RSE, cliquez ici

Pour vous inscrire au colloque COMP-RSE, cliquez ici

Dinamic Entreprises

Depuis 2007, 1020 PME des Pays de la Loire ont bénéficié de l’accompagnement personnalisé proposé par le dispositif régional « Dinamic Entreprises » afin de doper leurs performances.

L’accompagnement, relayé par les chambres de commerce, se focalise sur trois plans d’action au choix : la performance interne, le développement commercial ou l’innovation.

Si le dispositif a jusqu’à l’heure montré des taux de réussite encourageants, celui-ci a fait l’objet d’une révision en 2015 dans l’optique de booster sa propre performance. Le catalogue de formations devrait notamment être révisé en janvier 2016 afin de prendre en compte la responsabilité sociétale des entreprises et l’économie circulaire.

Pour en savoir plus, cliquer ici

Pour consulter le site du dispositif « Dinamic Entreprises », cliquer ici

 

The audience listens to the acting in a conference hall.

S’insérant dans la programmation de la GreenWeek organisée par Nantes Métropole, le colloque « COMP-RSE » qui se tiendra à Audencia et Centrale Nantes le 21 octobre 2015 s’intéressera aux questions de développement des compétences pour la mise en place de démarches RSE.

Réunissant des intervenants d’horizons divers (chercheurs, professionnels, consultants, formateurs, étudiants), le colloque se déclinera en plusieurs événements marquants tout au long de la journée: deux plénières présentant des témoignagnes d’acteurs du terrain et de personnalités importantes du paysage français sur la RSE, des ateliers de présentation de recherches scientifiques, ainsi que six tables-rondes pour débattre sur des sujets plus précis.

S’inscrire en ligne en cliquant ici

Consulter le programme détaillé du colloque en cliquant ici

Consulter le site de la GreenWeek Nantes – Pays de la Loire en cliquant ici

© Région Pays de la Loire

© Région Pays de la Loire

Basé à Montoir-de-Bretagne (44) et comptant 1050 collaborateurs, le Groupe IDEA opère dans le secteur de la logistique industrielle. Dirigé par Bruno Hug de Larauze, par ailleurs président de la CCI des Pays de la Loire, le Groupe s’est fortement engagé dans une politique RSE.

Résultat de ces efforts, l’AFNOR a évalué l’entreprise au niveau 3 « confirmé » du modèle AFAQ 26 000, basé sur la norme de référence ISO 26 000. Une belle récompense pour des actions dans les domaines environnementaux (réduction de l’empreinte environnementale de l’activité), sociaux (signature de la Charte de la Diversité), sociétaux et de gouvernance.

Retrouvez l’intégralité de l’article en cliquant ici

Retrouvez le site web d’IDEA Groupe en cliquant ici ainsi que sa politique RSE

Changement à la tête de DRO

septembre 9th, 2015 | Posted by Comite 21 in Non classé - (0 Comments)

logo DRO

L’association des Dirigeants responsables de l’Ouest (DRO) change de Président à la rentrée. François Guérin laisse la place à Philippe Oléron. DRO a pour objectif d’aider à la réflexion et à la mise en place de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) dans les entreprises, dans tous les domaines : la gouvernance, les services la stratégie, le management… Aujourd’hui DRO représente 72 membres et poursuit sa démarche, sur la thématique de l’économie responsable.

« Nous devons impliquer les gens et les rendre responsables, Nous promouvons le partage des résultats avec une prise de participation des salariés. C’est également un changement de gouvernance, on passe d’un management plus hiérarchisé à plus d’autonomie. Certains passent en premier par l’environnement , puis se lancent dans d’autres domaines. Il n’y a pas de voie unique. » François Guérin

Pour retrouver l’article paru dans le Ouest France  : http://urlz.fr/2o3Q

Logo_nature&aliments

Nature et Aliments est une PME basée à Rezé, spécialisée dans la fabrication de préparations sans sucre pour entremets à base d’agar-agar, crèmes et gâteaux de semoule. Ces desserts à base d’agar-agar associent plaisir et santé ; ils répondent à des besoins diététiques spécifiques (sans sucre, sans gluten, sans lait…).

Entreprise familiale, elle a fêté en 2013 ses 100 ans ! Une histoire racontée en vidéo par Bruno Jost, petit-fils du fondateur de l’entreprise, à découvrir en cliquant ici.

Basée sur des valeurs et une vision très orientée vers la RSE,  Nature et Aliments a participé en 2013 aux groupes de travail de la Démarche Partagée pour la RSE en Pays de la Loire.

Elle a ainsi réalisé son auto-diagnostic selon l’outil du Référentiel et ses 15 principes d’actions prioritaires. En juillet 2015, la PME de 19 salariés publie son premier rapport RSE, témoin des avancées et des objectifs pour continuer dans cette démarche porteuse de sens.

Découvrez-le rapport RSE 2014 sans tarder en cliquant ici.

Découvrez le site web de Nature et Aliments en cliquant ici.

Mettre en place une démarche RSE

juillet 23rd, 2015 | Posted by Comite 21 in Non classé - (0 Comments)

 

stockvault-businessman-and-crystal-globe113846

Comment mettre la RSE à la portée de son entreprise ?

« En cette période de crise économique, il est difficile d’expliquer aux entrepreneurs et à leurs salariés l’intérêt de la démarche RSE quand leurs préoccupations se concentrent sur leurs carnets de commandes et le maintien dans l’emploi de leurs équipes ». Ainsi s’exprime le représentant d’un syndicat de transports.

En matière de RSE, ce n’est toutefois pas tant la note qui compte que la progression. « Le piège, c’est de vouloir être très bon, très vite, sur tous les fronts. La RSE, est avant tout une démarche d’amélioration continue ; de nombreuses entreprises font de la RSE sans en avoir conscience », affirme Caroline Louis, responsable de projets développement durable, RSE et climat au sein du cabinet EcoAct.

« Les études montrent que les entreprises qui font de la RSE sont plus performantes que les autres », assure pour sa part Gilles Poussier, membre de l’association DRO (Dirigeants responsables de l’Ouest), un réseau regroupant une cinquantaine de dirigeants convaincus que la RSE améliore la performance de l’entreprise.

Les huit piliers qui soutiennent une démarche RSE

Se lancer dans la RSE n’est pas le fruit d’une démarche « gadget ». L’initiative doit répondre à des motivations précises, en voici huit :

  1. Par conviction personnelle (conscience des impacts négatifs et positifs de son activité)
  2. Pour améliorer la performance globale de son entreprise (réduction des coûts, facteur de modernisation et d’innovation)
  3. Pour répondre aux nouvelles attentes du marché (élément de différenciation, garanties supplémentaires)
  4. Pour intéresser les investisseurs, les banques, les assurances (de plus en plus regardants sur ces critères)
  5. Pour mieux maîtriser ses risques (environnementaux, juridiques, financiers, sociaux ou d’image)
  6. Pour fidéliser ses équipes et faciliter le recrutement de nouveaux collaborateurs (« donner du sens au travail »)
  7. Pour contribuer au développement économique du territoire
  8. Pour élargir et donner une base plus large à ses engagements dans une démarche qualité (Iso 9 000) ou environnementale (Iso 14 000)


Accéder à l’intégralité de l’article dans « Journal des entreprises édition Loire-Atlantique Vendée » :
 http://lc.cx/ZMgj

Accéder au site internet des Dirigeants Responsables de l’Ouest (DRO) : http://www.dirigeantsresponsablesdelouest.fr/

Maisons du Monde

Fruit de 5 années de travail, la société Maisons du Monde installée à Vertou (44) rend compte de son premier rapport RSE conçu dans une démarche volontaire et devenu le programme de développement durable « Engageons-nous ». Une stratégie qui s’articule autour de quatre piliers qui couvrent l’ensemble des domaines de responsabilité de l’enseigne :

– Acheter en partenaires
– Concevoir en visionnaires
– Commercer en citoyens
– S’engager en passionnés

Une démarche globale structurée en co-construction avec l’ensemble des parties prenantes (salariés, clients, fournisseurs …), intégrée à l’activité et déclinée en plan d’actions précis et chiffrés dont la mise en œuvre est animée par des comités de pilotage métiers.

CITATION : Xavier Marie, Président Fondateur de Maisons du Monde

Vous entendrez de nombreux chefs d’entreprises proclamer que le développement durable était dans l’ADN de leur entreprise, dès la création. Pour être sincère, ce n’est pas mon cas (…).

Depuis, le monde a changé, ou plus exactement notre conscience à tous. L’entreprise doit être différente et doit agir concrètement en faveur de la protection de l’environnement et d’une société plus équitable.

Le chemin reste long mais je suis convaincu que nous avons pris la bonne direction. Et je suis confiant en la motivation et l’énergie de nos équipes pour y parvenir avec enthousiasme. Notre responsabilité s’inscrit désormais dans un plan de progrès avec des indicateurs chiffrés (…).

Télécharger le rapport RSE 2014 de Maisons du Monde (PDF)

Accéder au site web dédié au développement durable : www.developpementdurable.maisonsdumonde.com

Accéder à l’article paru dans le Ouest FranceMaisons du Monde développe sa fibre environnementale et sociale